« Silhouette fine et élégante, gestuelle gracieuse héritée d’une formation de danseuse, voix cristalline aux modulations expressives et présence scénique magnétique, Laura Clauzel est une superbe interprète du corps et de la voix. » MM, Froggy Delight’s

« La lente mélodie jouée au piano est captivante ; la voix de la chanteuse Laura Clauzel, saisissante. » Léa Marie, Konbini

« De la chaleur dans le coeur et d’agréables frissons dans le dos… » Grégory Lassus-Debat, Causette

« Une voix à vous déchirer l’âme, à vous donner la chair de poule, à vous emmener loin, très loin. » Nicole Bourbon, Regarts.

 

Laura Clauzel est fondamentalement une fille de son temps, qu’elle partage entre Paris, la Guadeloupe et New York avec le bagage de l’histoire de l’homme à travers ses ancrages culturels acquis auprès de La Sorbonne par une maîtrise universitaire idoine.

Actuelle et transgressive dans son jeu qui emprunte aux romans de la vie, dans le champ de la nu soul et du jazz-électro; Laura Clauzel chante, joue, danse et la scène est son univers…

Tout part de cet axiome. L’artiste a fait le choix du bonheur. Mais il s’agit d’une course de haies.

Elle a aussi fait le choix de la liberté qui est une proie difficile à saisir…avec cette architecture de l’esprit qui nourrit son bonheur dans la liberté, à moins que ce ne soit sa liberté dans le bonheur, pour s’exprimer par la gestuelle, la proclamation, l’interrogation, la jouissance, la passion… et surtout le plain chant !

En somme, une totalité fractale.

« Paria(h) » réalisé avec Olivier Bostvironnois est son tout premier EP. Accompagnée notamment du contrebassiste américain Alex Blake et du batteur/percussionniste Sonny Troupé, Laura flirte avec les genres et les tessitures et confère une magie déroutante et élégante au verbe. De lignes de vies brisées en brisures de voix, elle incarne à travers ses textes, écrits en anglais, ces destins anecdotiques voire tragiques de marginaux égarés.

 

Pour ne manquer aucune actualité, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter !